Installation sanitaire : tout ce qu’il faut savoir !


L’installation sanitaire débute toujours par l’alimentation hydraulique. Celle-ci est assurée par un réseau de distribution de la commune où l’habitation se trouve. Quant à l’installation sanitaire particulière, elle commence après le compteur d’eau. Ce dernier appartient à une compagnie des eaux qui prend en charge le réseau dans le secteur. Mais le client en reste le premier responsable. Il peut alors amener à poser un surpresseur en cas de pression faible de l’eau ou vice versa un réducteur de pression ; un anti bélier pour réduire les bruits des canalisations ou un clapet anti retour qui est exigé en début d’alimentation. Pour ce faire, il peut confier le travail à un plombier 75014.
Que faire en cas d’anomalies de l’eau potable ?
Si l’on constate des anomalies qualitatives ou gustatives de l’eau du robinet, on peut ajouter à l’installation sanitaire un adoucisseur et/ou un filtre anti calcaire. Ces deux systèmes de traitement hydrauliques agissent sur le calcaire présent dans l’eau. Cependant, ils ne sont pas similaires, car leur coût ainsi que leur mise en place peuvent varier. Ils n’ont pas non plus la même performance. Un plombier 75014 peut assurer la pose de ces dispositifs.

Raccordement en eau de l’installation sanitaire


Entre le réseau et le compteur, il y a une douille de raccordement. Celui-ci marque le début de l’installation sanitaire privée. Pour les personnes qui habitent un immeuble, les compteurs se situent sur le tuyau d’alimentation général. Un raccordement doit présenter certains éléments qui sont obligatoires et facultatifs. Le robinet d’arrêt général fait partie des éléments exigés par les normes de sécurité et d’hygiène. Il assure l’arrêt de la distribution de l’eau dans l’ensemble de la maison en cas de pépins qui nécessitent l’intervention d’un plombier 75014. Le clapet antipollution est aussi obligatoire ainsi que le robinet de purge.
plombier rapide, pas cher

Sur place en
30 minutes
Service
24h/24
Disponible
7j/7
Service de
réparations

Les éléments facultatifs d’une installation sanitaire


Il s’agit des dispositifs visant à améliorer la qualité des eaux et le fonctionnement de l’ensemble ou d’une partie de l’installation. Le réducteur de pression, le filtre anti boue, le filtre anti tartre ou adoucisseur et les autres types de filtres font partie de ces éléments non exigés, mais qui semblent quand même indispensables. Ceux-ci permettent de limiter les pollutions diverses et les particules qui peuvent nuire au gout de l’eau. Ces petits déchets peuvent aussi obstruer la tuyauterie.